Next Generation EU : le plan de relance de la Commission européenne

Next Generation EU : le plan de relance de la Commission européenne
Partagez

La Commission européenne vient de présenter sa proposition de grand plan de relance. Pour faire en sorte que la reprise soit durable, homogène, inclusive et équitable pour tous les États membres, la Commission européenne propose de créer un nouvel instrument pour la relance, Next Generation EU, qui s’inscrit dans un budget à long terme puissant, moderne et révisé pour l’Union.

Le coronavirus a ébranlé l’Europe et le monde jusque dans leurs fondations, mettant à l’épreuve les systèmes de soins de santé et de protection sociale, nos sociétés, nos économies et la manière dont nous vivons et travaillons ensemble. Pour protéger les vies et les moyens de subsistance, réparer le marché unique et construire une reprise durable et prospère, la Commission européenne propose d’exploiter tout le potentiel du budget de l’Union. L’instrument Next Generation EU, doté d’une enveloppe de 750 milliards d’euros, ainsi que des renforcements ciblés du budget à long terme de l’Union pour la période 2021-2027 porteront à 1,85 billion d’euros la capacité financière totale du budget de l’Union.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré: «Le plan de relance transforme l’immense défi auquel nous sommes confrontés en une opportunité, non seulement en soutenant la reprise, mais aussi en investissant dans notre avenir: le pacte vert pour l’Europe et la numérisation stimuleront l’emploi et la croissance, la résilience de nos sociétés et la santé de notre environnement. C’est l’heure de l’Europe. Notre volonté d’agir doit être à la hauteur des défis auxquels nous sommes tous confrontés. Grâce à Next Generation EU, nous apportons une réponse ambitieuse.»

Investir pour la prochaine génération

En complément des efforts nationaux, le budget de l’Union se trouve dans une position sans équivalent pour assurer une reprise socio-économique juste, pour réparer et revitaliser le marché unique, pour garantir des conditions de concurrence équitables et pour soutenir les investissements urgents, en particulier dans les transitions écologique et numérique, qui détiennent les clés de la prospérité et de la résilience de l’Europe à l’avenir.

L’instrument Next Generation EU mobilisera des fonds en relevant temporairement le plafond des ressources propres à 2,00 % du revenu national brut de l’Union, ce qui permettra à la Commission d’utiliser sa note de crédit solide pour emprunter 750 milliards d’euros sur les marchés financiers. Les fonds supplémentaires seront acheminés par l’intermédiaire des programmes de l’Union et remboursés sur une longue période dans le cadre des futurs budgets de l’Union – pas avant 2028 et pas après 2058. Pour que cela puisse se faire d’une manière équitable et partagée, la Commission proposera un certain nombre de nouvelles ressources propres. En outre, afin que des fonds soient disponibles dès que possible pour répondre aux besoins les plus urgents, la Commission propose de modifier le cadre financier pluriannuel actuel pour la période 2014-2020 de façon à débloquer des crédits supplémentaires de 11,5 milliards d’euros dès 2020.

Les fonds mobilisés pour Next Generation EU seront investis selon trois piliers:

1. Soutenir les États membres en matière d’investissements et de réformes

2. Relancer l’économie de l’Union en attirant des investissements privés

3. Tirer les enseignements de la crise

Posez vos questions sur le plan de relance Next generation Eu sur les réseaux avec le #AskEu, vous aurez toutes les réponses vendredi 5 juin à 14h sur la page Facebook de la Commission européenne en France.

Découvrez nos articles hebdomadaires rédigés en collaboration avec les 4 Centres Europe Direct de la région sur l’action de l’UE contra le COVID pendant le moi de mai : 

 

 

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date création : 28/05/2020
Mots clés : covid19, NextgenerationEu, UE

id libero Sed risus. id, in amet, vulputate, sed ut