Un bilan CO2 encourageant pour l'UE

Un bilan CO2 encourageant pour l'UE
Partagez

Communiqué de presse

Eurostat, le site statistique de l’UE, estime que les émissions de dioxyde de carbone (CO2) provenant de la combustion de combustibles fossiles ont diminué de façon significative de 2,5% dans l’Union européenne (UE) en 2018 par rapport à l’année précédente.

Ce développement est un pas significatif vers le respect des objectifs à long terme inscrits dans l’Accord de Paris (2016). Le but principal de cet accord est de limiter le réchauffement de la planète à un maximum de 1,5°C. Les résultats publiés sur Eurostat envoient également un message fort au Président des Etats-Unis qui a renoncé à l’Accord de Paris en Juin 2017.

Les émissions de CO2 contribuent fortement au réchauffement de la planète et représentent environ 80% de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE. Elles sont influencées par des facteurs tels que les conditions climatiques, la croissance économique, la taille de la population, les transports et les activités industrielles.

Bien que certains pays européens enregistrent une forte baisse des émissions de CO2, par exemple le Portugal (-9,0%), la Bulgarie (-8,1%) et l’Irlande (-6,8%), on trouve également huit pays européens qui enregistrent toujours une hausse de ces émissions, dont la Lettonie (+8,5%), Malte (+6,7%) et l’Estonie (+4,5%). La diminution des émissions de 2,5% devrait donc être considérée comme un effort d’équipe, mais il reste encore du travail à faire pour que tous les pays de l’UE soient sur la même longueur d’onde.

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date création : 16/05/2019
Mots clés : Accord de Paris, changement climatique

adipiscing consectetur commodo Nullam fringilla ut Donec Praesent eleifend odio