Sélection des 17 premières «universités européennes»

Sélection des 17 premières «universités européennes»
Partagez

Communiqué de presse de la Commission européenne

La Commission européenne vient d’annoncer les noms des établissements d’enseignement supérieur de toute l’Europe qui participeront aux premières alliances entre «universités européennes». Ces alliances renforceront la qualité et l’attractivité de l’enseignement supérieur européen et stimuleront la coopération entre les établissements, leurs étudiants et les membres de leur personnel.

Sur 54 candidatures reçues, 17 universités européennes représentant 114 établissements d’enseignement supérieur de 24 États membres ont été sélectionnées à l’issue d’une évaluation effectuée par 26 experts externes indépendants, comprenant des recteurs, des professeurs et des chercheurs, nommés par la Commission. Les universités européennes sont des alliances transnationales d’établissements d’enseignement supérieur de toute l’UE qui ont en commun une stratégie à long terme et font la promotion des valeurs et de l’identité européennes. Cette initiative vise à renforcer sensiblement la mobilité des étudiants et du personnel universitaire et à améliorer la qualité, l’inclusivité et la compétitivité de l’enseignement supérieur européen.

Les universités européennes sélectionnées comprennent toutes sortes d’établissements d’enseignement supérieur de toute l’UE, des universités de sciences appliquées aux établissements supérieurs techniques, en passant par les écoles des beaux-arts et les universités polyvalentes et à forte intensité de recherche.

Les universités européennes deviendront des campus interuniversitaires au sein desquels étudiants, doctorants, personnel universitaire et chercheurs pourront évoluer sans heurts. Elles mettront en commun leur expertise, leurs plateformes et leurs ressources pour proposer des programmes d’étude ou des modules communs englobant diverses disciplines. Ces programmes seront très souples et permettront aux étudiants de personnaliser leur éducation, en choisissant quoi, où et quand étudier et obtenir un diplôme européen. Les universités européennes contribueront aussi au développement économique durable des régions dans lesquelles elles se situent, leurs étudiants travaillant main dans la main avec les entreprises, les autorités municipales, les universitaires et les chercheurs en vue de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par leurs régions.

Un budget total de maximum 85 millions d’euros est mis à la disposition des 17 premières «universités européennes». Chaque alliance recevra jusqu’à 5 millions d’euros au cours des trois prochaines années en vue de commencer à mettre en œuvre leurs plans et à préparer la voie à d’autres établissements d’enseignement supérieur de toute l’UE. Leurs progrès seront suivis de près.

Lire le communiqué complet.

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date création : 28/06/2019

non amet, accumsan Lorem eleifend dictum Aenean