Proposition de règles pour lutter contre la violence à l'égard des femmes

Proposition de règles pour lutter contre la violence à l'égard des femmes
Partagez

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, la Commission européenne a proposé des règles pour lutter contre la violence domestique et à l’égard des femmes.

La directive repose sur 5 axes :

  1. Définition d’infrastructures pénales pour tous crimes de viol, mutilations génitales féminines et cyberviolence ;
  2. Nouveaux moyens plus sûrs pour signaler les actes de violence ;
  3. Respecter la vie privée des victimes lors des procédures judiciaires ;
  4. Création et renforcement des structures d’aides aux victimes, comme les permanences téléphoniques et les centres d’aide d’urgence ;
  5. Renforcer la coopération entre les Etats membres pour échanger des bonnes pratiques pour prévenir tous types de violences.

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen a déclaré «Je veux que l’Europe soit aux côtés des femmes et leur apporte protection et soutien. Je veux une société dans laquelle la violence à l’égard des femmes est empêchée, condamnée et poursuivie lorsqu’elle se produit. Il est temps d’assurer la justice et l’égalité. C’est la raison pour laquelle nous présentons aujourd’hui des règles appropriées pour accélérer le changement.»

La lutte contre la violence à l’égard des femmes, la protections des victimes et la punition des auteurs d’infraction font partie des orientations politiques dela Commission européenne. 

 

Rédacteur : CRIJ/Europe Direct - Melek G.
Date création : 14/03/2022