Plus de 300 millions d’euros d'investissements européens en Champagne-Ardenne entre 2014 et 2019

Plus de 300 millions d’euros d'investissements européens en Champagne-Ardenne entre [...]
Partagez

La Région Grand-Est a publié en janvier 2021 son dernier rapport de mise en œuvre des fonds européens pour le territoire champardennais. Sur l’enveloppe prévisionnelle de 475 millions d’euros à mobiliser entre 2014 et 2020, près des deux tiers ont d’ores et déjà été investis pour la période 2014-2019. 

Qu’ont en commun le programme « Lycée 4.0 » de la Région Grand Est, un système de protection des troupeaux contre les prédateurs et la construction d’une unité de défibrage de chanvre dans l’Aube au sein de la coopérative La chanvrière ?

Ce sont des projets soutenus financièrement par l’Union européenne sur le territoire champardennais. Mais par quels mécanismes ?

Des programmes européens au service des territoires

Une des ambitions de l’Union européenne est de soutenir le développement équilibré et l’attractivité des régions européennes. Pour ce faire, elle a mis en place la politique de cohésion, appelée également politique régionale, ainsi qu’une politique en matière de développement rural. Territoires urbains, périurbains et ruraux sont donc tous concernés par les politiques européennes.

Ces politiques sont mise en œuvre dans le cadre de programmes pluriannuels : la période 2014-2020 vient de s’achever et la période 2021-2027 sera lancée dans les prochains mois.

La politique régionale : soutenir les PME, l’innovation, la qualité de vie

La politique régionale est une politique de solidarité. Elle vise à diminuer les disparités économiques, sociales et territoriales entre les régions d’Europe, en soutenant la création d’emplois, la compétitivité, la croissance économique, l’amélioration de la qualité de vie et le développement durable.

Pour sa mise en œuvre, la Région peut mobiliser trois outils financiers : le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), le Fonds Social Européen (FSE), et l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ). Ce sont au total 275 millions d’euros qui ont été prévus pour la période 2014-2020.

Des exemples sur le territoire ?

  • La Communauté de communes de la Région de Suippes a été soutenue par le FEDER pour la création d’un sentier pédagogique aux abords de la Noblette sur le territoire de la commune de La Cheppe.
  • Grâce au soutien du FEDER, l’entreprise Champagne VOLLEREAUX a pu développer son activité à l’export sur les marchés d’Espagne, de la Côte d’Ivoire et de la Corée du Nord.
  • L’opération Prép’Alternance portée par ALMEA et son
    partenaire AFPA a été cofiancée par l’IEJ en 2019.
    L’objectif principal de cette opération est de permettre
    au public cible de réunir les conditions pour réussir à
    signer un contrat en alternance.

La politique de développement rural : préserver les territoires ruraux

Second pilier de la Politique Agricole Commune (PAC), l’action de l’UE en matière de développement rural est complémentaire des politiques de soutien aux revenus (les aides aux agriculteurs), qui forment le premier pilier de la PAC. Elle poursuit trois objectifs principaux : favoriser la compétitivité de l’agriculture, garantir la gestion durable des ressources naturelles, et assurer un développement territorial équilibré des économies et des communautés rurales, notamment la création d’emplois et leur préservation.

L’outil financier de la politique de développement rural est le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER). Son enveloppe s’élève à plus de 200 millions d’euros pour la Champagne-Ardenne pour 2014-2020.

Des exemples sur le territoire ?

  • La commune de Marolles-sous-Lignières, dans l’Aube, a bénéficié d’une aide FEADER pour le reboisement en chênes sessiles (80%) et pins sylvestres (20%) sur une parcelle ruinée par un incendie en 2015, pour une surface de 5,17 ha.
  • Un distributeur automatique de viande et de légumes a été installé par l’entreprise de Thierry FAUCHERON “Les jardins de Bulson” à Charleville-Maizières. Implanté au cœur d’une zone commerciale et soutenu par le FEADER, il permet aux clients de se fournir en produits frais sans contraintes horaires.

Près de la moitié du FEADER est consacré à restaurer, préserver et renforcer les écosystèmes tributaires de l’agriculture et de la foresterie.

Pour aller plus loin

L’Europe s’engage en Champagne-Ardenne est la plateforme d’information à propos des fonds européens sur le territoire champardennais. Site ressource pour les bénéficiaires et porteurs de projets, il est géré par la Région Grand-Est à travers la Maison de la Région de Châlons-en-Champagne.

Sources :

Rapport FEDER/ FSE / IEJ 2019

Rapport FEADER 2019

Rédacteur : CRIJ/CIED - Raphaëlle C.
Date création : 22/02/2021
Mots clés : champagne-ardenne, feader, FESI, Fonds européen de développement régional, projets européens