Le programme Erasmus+ 2021- 2027 se prépare !

Le programme Erasmus+ 2021- 2027 se prépare !
Partagez

L’Agence Erasmus+ France vous informe des dernières actualités du programme :

Accréditations Erasmus+

L’accréditation Erasmus+ constitue une étape préalable à la participation des organismes à la future Action clé n° 1 de soutien à la mobilité européenne et internationale des apprenants et personnels pour la période 2021-2027. L’accréditation Erasmus+ s’applique aux trois secteurs suivants :

  • Enseignement Scolaire
  • Enseignement et formation professionnels
  • Education des adultes

Elle autorisera un accès facilité aux financements de la future Action clé n° 1.  Une fois l’accréditation obtenue, les candidats  pourront bénéficier de financements pour leurs activités de mobilité durant les sept années du programme à compter de 2021.

Ils devront élaborer un Plan Erasmus+ établissant une stratégie d’internationalisation à long terme et adhérer également aux standards de qualité Erasmus+, qui définissent la bonne organisation des activités de mobilité. Ces standards de qualité font partie intégrante de la candidature à l’accréditation Erasmus+ et couvrent des thèmes variés tels que la gestion, l’accompagnement des participants, les acquis d’apprentissage, la dissémination  des résultats et d’autres aspects pratiques.

Plus d’informations sur cette brochure et sur le site de l’Agence. 

Le formulaire de candidature à l’accréditation Erasmus sera disponible courant juin 2020.

La date limite de dépôt des candidatures est définie au 29 octobre 2020 midi.

Vous avez voudriez organiser un projet dans le cadre du programme Erasmus+ ? Rapprochez-vous du réseau de développeurs !

Nouvelles mobilités hybrides

Pour tenir compte du nouveau contexte sanitaire, le programme Erasmus + s’adapte. La Commission européenne a annoncé le 18 mai 2020 que les apprenants Erasmus + pourront participer à des mobilités hybrides dès 2020. Celles-ci associent des activités virtuelles en lien avec la mobilité, comme l’apprentissage à distance organisé par l’établissement d’accueil, avec une mobilité physique à l’étranger à une date ultérieure dès lors que la situation le permettra.

Ces mobilités hybrides concernent l’ensemble des projets encore en cours et à venir de l’action-clé 1 (mobilité) ainsi que les activités d’apprentissage, d’enseignement et de formation au sein des projets de l’action-clé 2 (partenariat) ayant des activités prévues en 2020.

Pour les personnels, des activités virtuelles peuvent se substituer à une mobilité physique si les conditions sanitaires ne sont pas réunies. Des dispositions peuvent également être mises en œuvre pour les projets de partenariat de l’action clé 2.

Des informations plus détaillées seront accessibles pour les candidats et les porteurs de projet depuis la plateforme Pénélope + et seront mises à jour régulièrement.

Tout en préservant la mobilité physique pour l’acquisition des compétences, ces nouvelles mobilités hybrides permettent de lancer dès à présent des activités virtuelles (plateforme OLS, projets eTwinning, etc.) afin de préparer des mobilités physiques ultérieures. Ces mobilités hybrides sont inscrites dans le prochain programme Erasmus + 2021-2027.

En effet, de nombreux projets Erasmus + ont permis de créer des outils et des programmes de cours à distance. La plateforme Erasmus+ Virtual Exchange, par exemple, a permis d’organiser des mobilités virtuelles pour plus de 20 000 étudiants depuis 2018. L’Université de Bordeaux organise des mobilités virtuelles grâce à la plateforme Erasmus+ Virtual Exchange et a publié le retour d’expérience d’un étudiant sur son site.

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date création : 11/06/2020
Mots clés : erasmus+

felis ut ut luctus velit, elementum sem, libero. leo risus Praesent accumsan