Gel de fonds de cohésion destinés à la Hongrie

Gel de fonds de cohésion destinés à la Hongrie
Partagez

30 novembre 2022 : La Commission a demandé le gel de 13,3 milliards d’euros de fonds européens à la Hongrie

La Commission européenne a proposé mercredi 30 novembre aux États membres de suspendre le versement de 13,3 milliards d’euros de fonds européens à la Hongrie, suite aux problèmes de corruption identifiés dans le pays. Sur les 13,3 milliards d’euros, 7,5 milliards proviennent des fonds de cohésion pour la Hongrie. Il s’agit d’une manifestation de la fermeté de l’UE à l’égard de l’État de droit, régulièrement attaqué par le gouvernement hongrois.

« Aucun versement de fonds n’aura lieu tant que ces conditions essentielles ne seront pas correctement remplies », a déclaré le vice-président exécutif de la Commission Valdis Dombrovskis.

En avril dernier, l’UE avait lancé pour la première fois une procédure de « conditionnalité » visant à protéger le budget de l’UE contre les violations de l’État de droit. Cependant, depuis, les réformes proposées par la Commission européenne à la Hongrie « n’ont pas été menées de façon satisfaisante » pour la Commission européenne.

Les États membres ont jusqu’au 19 décembre pour approuver ou rejeter la proposition de suspension de 7,5 milliards de fonds de cohésion destinés à la Hongrie dans le cadre du budget de l’UE pour la période 2021-2027.

Rédacteur : CRIJ/Europe Direct - Melek G.
Date création : 01/12/2022