Amazon dans le collimateur de la Comission européenne

Amazon dans le collimateur de la Comission européenne
Partagez

La Commission européenne ouvre une enquête sur Amazon, soupçonné de comportement anticoncurrentiel.

Dans le viseur, l’utilisation par Amazon de données « sensibles » provenant des vendeurs tiers présents sur sa place de marché. Bruxelles va examiner les accords conclus entre Amazon et les vendeurs du marketplace pour savoir si l’utilisation de ces données affecte la concurrence. La Commission va également chercher à déterminer le rôle des données dans la sélection des gagnants de la « Buy Box », le bouton d’achat jaune qui met le produit directement dans le panier — le vendeur tiers qui est sélectionné pour la « Buy Box » a un avantage certain sur les autres.

« Le commerce électronique a stimulé la concurrence dans la vente au détail et a élargi les possibilités de choix et fait baisser les prix. Nous devons veiller à ce que les grandes plateformes en ligne ne suppriment pas ces avantages en adoptant un comportement anticoncurrentiel », a déclaré Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence qui a sanctionné précédemment Apple et Google pour d’autres affaires. « Nous coopérerons pleinement avec la Commission », a réagi Amazon auprès de l’AFP.

Fin 2017, la France avait assigné Amazon en justice pour pratiques abusives envers les vendeurs tiers de sa plateforme. Il n’était pas question du traitement des données fournies, mais d’autres clauses, comme la possibilité pour Amazon de suspendre à tout moment un contrat.

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date création : 20/08/2019
Mots clés : amazon, commission euorpéenne, enquête

libero Curabitur ultricies commodo Aenean Sed nunc velit, elit. amet, Nullam