1 milliard d’euros pour nos « poumons verts de la planète »

1 milliard d’euros pour nos « poumons verts de la planète »
Partagez

La Commission européenne s’est engagée mardi dernier à investir 1 milliard d’euros dans les cinq prochaines années pour protéger les forêts mondiales

Lors de la 26ème conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) à Glasgow, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé que l’UE s’engage à verser 1 milliard d’euros pour protéger les forêts du monde. Cette somme, financée par le budget de l’UE, vise à aider les pays partenaires à protéger, restaurer et gérer durablement les forêts dans le monde entier.

Jutta Urpilainen, commissaire chargée des partenariats internationaux, a précisé que cette contribution « soutiendra une croissance et des emplois durables, favorisera l’atténuation du changement climatique et l’adaptation à celui-ci, et aidera à préserver la biodiversité dans nos pays partenaires ».

Sur le milliard d’euros, 250 millions seront investis dans le bassin du Congo, qui couvre huit pays (le Cameroun, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la République du Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon, le Burundi et le Rwanda) afin de protéger la deuxième plus grande forêt tropicale du monde.

Contexte

Dans le monde, plus de 1,6 milliard de personnes dépendent des forêts pour leur alimentation, leurs médicaments et leurs moyens de subsistance. Les forêts sont également essentielles à l’atténuation du changement climatique.

Dans ce contexte, depuis le début des années 1990, l’UE soutient la conservation des forêts, en particulier en Afrique centrale par l’intermédiaire du programme phare ECOFAC (Préserver la biodiversité et les écosystèmes fragiles en Afrique centrale).

 

 

 

 

 

Rédacteur : CRIJ/Europe Direct - Melek G.
Date création : 09/11/2021