117 million d’Euros pour des infrastructures de transport durable

117 million d’Euros pour des infrastructures de transport durable
Partagez

117 million d’Euros investis par l’Union européenne vont être destinés à la réalisation de 39 projets-clé pour la construction de voies ferrées sur tout le continent, en se concentrant sur les moyens de transport durable. Ces projets visent à : réduire le bruit provoqué par les trains de marchandises, développer et améliorer les liens ferroviaires transfrontaliers et moderniser les principales infrastructures des ports.

La commissaire en charge des transports, Violeta Bulc a déclaré : « Nous concrétisons nos engagements visant à rendre les transports plus durables, plus sûrs et plus intelligents. La décision prise aujourd’hui donne un nouvel élan à la transition vers une mobilité à faibles émissions en Europe – en commençant par nos chemins de fer et nos ports. »

Huit projets ont étés mis en place pour réduire les nuisances sonores des trains de marchandises dans l’Union européenne ; la mise à jour des systèmes de freinage est donc prévue. Des freins plus silencieux et plus efficients provoquent une performance énergétique meilleure, en optimisant les conditions de vie de ceux qui habitent près des chemins de fer.

En outre, cet appel supporte des projets concernant les infrastructures ferroviaires. On vise à moderniser les lignes des chemins de fer existantes. Par exemple, en électrifiant la ligne qui relie l’Autriche et la frontière hongroise ou la ligne transfrontalière entre Brême (Allemagne) et Groningue (Pays-Bas).

Enfin, un grand groupe de projets inclut la « mise à jour » des infrastructures de ports européens pour promouvoir la multimodalité et diminuer les émissions de polluants et de gaz à effet serre. Dans le port d’Oulu (Finlande), l’Union européenne supportera l’extension et la construction de chemins de fer et d’un quai pour accueillir des trains plus longs.

Les projets destinataires de fonds furent sélectionnés à travers d’un appel à projet, lancé le 8 janvier dans tous les pays membres. La contribution financière de l’Union européenne est garantie sous forme de bourses, avec différents co-financements par rapport au type de projet.

Suite à l’approbation de la proposition par les Etats membres, la Commission adoptera une décision formelle dans les prochains jours. L’Agence Exécutive pour l’Innovation et les Réseaux de la Commission (INEA), signera alors les accords de subventions avec les bénéficiaires du projet au plus tard en janvier 2020.

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date création : 21/10/2019
Mots clés : europe, transport durable

nunc eleifend dapibus quis sed fringilla